RADIO(S)

Alerte info
  • Revue de presse : Skylegend fête son 1er anniversaire avec 6000 auditeurs/jour (La Lettre Pro de la Radio)
  • A l'antenne : Prochain Rendez-vous avec le Skymix de Radio ALINE le Samedi 21 Avril dès 19H
  • Technique : Le traitement de son du Skymix est authentifié comme conforme à celui de Sky 89 par son créateur
  • Nouveautés : Cliquer pour notre historique de playlist, votez pour votre vidéo préférée, découvrez la rubrique ciné.


Paris a battu Monaco dimanche soir (7-1)
Paris a battu Monaco dimanche soir (7-1) — Thibault Camus/AP/SIPA

Ça commence à devenir une mauvaise habitude. Les zones mixtes passent et se ressemblent toutes au Paris Saint-Germain. Champions ou pas (mon frère), les joueurs parisiens ne se sont pas bousculés pour parler à la presse après leur écrasant succès face à Monaco dimanche soir (7-1).

De fait, à part le président, seul Javier Pastore s’est arrêté pour répondre à nos questions pendant que son adorable fille, toute de rose vêtue, déambulait dans les couloirs du Parc des Princes - scoop, elle a trébuché et est tombée toute seule sous nos yeux. Et en attendant que tout ce beau monde se présente à nous, notre esprit vagabondait, lui aussi. À s’en poser des tonnes et des tonnes de questions. Florilège.

  • Pourquoi les Parisiens ne jouent pas toujours comme ça ?

Ah, que c’est beau quand le ballon est choyé par de jeunes gens capables de le manier à la perfection sans faire de chichis. Une passe, puis deux, puis trois, puis but, puis un centre, et re-but, puis un une-deux, et re-re-but… Le PSG d’Emery en est capable. Il l’avait déjà fait l’an passé à l’aller contre le Barça. La question étant de savoir pourquoi cette équipe ne joue pas toujours comme ça.

  • À quoi servent Mbappé et Neymar ?

Mauvaise foi activée. Non mais honnêtement, qui a pensé ne serait-ce qu’une seule fois au Français et au Brésilien pendant que Di Maria, Lo Celso, Pastore et Cavani s’amusaient à détruire l’arrière-garde asémiste ? Personne. C’est bien ce qu’on disait. Et donc à quoi servent Mbappé et Neymar ? Vous avez trois heures.

  • Depuis quand Cavani distille des caviars pareils ?

Apparemment, marquer est devenu mainstream pour Cavani, lequel, non content d’aligner les pralines, se lance dans la distribution de caviar pour ses partenaires. Avant-dernier passeur sur l’ouverture du score, merveilleux passeur sur le premier pion de Di Maria, l’Uruguayen était facile dimanche. Et on aime le voir prendre son pied. Cet homme a aussi le droit de faire autre chose que le sale boulot.

  • Giovani Lo Celso va-t-il finalement trouver une place durable dans ce milieu ?

Un doublé et un corner à l’origine du CSC de Falcao, merci et au revoir. Giovani Lo Celso est l’un des hommes, sinon l’homme, de ce PSG-Monaco d’anthologie. Il a tout fait aux joueurs de Leonardo Jardim?. Et en plus de ça, on l’a même surpris en train de défendre dans des zones de vrai numéro 6. Si en plus il se met à gratter des ballons importants, il finira bien par trouver une place dans l’entrejeu pariisen.

  • Neymar a-t-il claqué une quinte flush royale ?

L’image a fait couler des caractères sur les internets. Une capture d’écran d’une story du Brésilien le montrait en train de jouer au poker sur son ordinateur avec, au loin, le match de Paris sur sa télé en fond visuel. On espère au moins que Ney a claqué une quinte flush royal. Ou juste un carré de 7, pour rester dans le thème de la soirée.

  • Pastore va-t-il rester au PSG ?

Propos recueillis en zone mixte après la rencontre. « À chaque fois qu’on gagne, on réfléchit sur quoi faire. C’est joli d’être ici. Depuis que je suis arrivé, le club, les joueurs ont beaucoup changé, on a gagné des titres. J’ai encore un an de contrat, on va voir avec le club ce qu’on va faire, ce qui est la meilleure chose pour le club et pour moi-même. Je ne sais pas si le club veut encore me garder. » Qu’on pourrait traduire par : « moi je suis chaud pour rester mais mes dirigeants pensent que j’ai peut-être pas le niveau ». On le concède sans mal, voir El Flaco quitter notre championnat nous rendrait triste.

  • Hey, pssst… Il a dit quoi Lo Celso ?

Impossible de le savoir. L’Argentin s’est arrêté pour parler aux télés, mais les autres supports ne l’intéressaient pas. Du coup, impossible de savoir ce qu’il se passait dans la tête de Gio après la partition livrée dimanche soir. Dommage.

  • Combien de temps va-t-on nous faire croire qu’Emery va rester au PSG ?

« On a un coach aujourd’hui, il a un contrat jusqu’à la fin de saison, Unai Emery. » Merci monsieur le président, on n’était pas au courant. Mais on ne pourrait pas plutôt arrêter ces petits jeux d’intox ? Unai lui-même n’est pas dupe et laisse derrière lui de plus en plus d’indices, comme cette phrase mystérieuse en conférence de presse : « Je crois dans ce projet, avec moi ou sans moi »

  • Yuri Berchiche peut-il décemment espérer rester au PSG ?

On l’aime bien, l’ancien de la Real Sociedad au fond. Il n’a rien demandé à personne. On lui a demandé de jouer les doublures d’un gangsta rappeur au poste de latéral-gauche à Paris et il s’est attelé à faire du mieux qu’il pouvait. Parfois, ça débouche sur des trucs cools, comme ce fort beau centre sur la tête de Cavani. Mais le reste du temps, ça se finit en avant-dernière passe pour des buts de Rony Lopes. Il est (déjà) temps de partir, monsieur Berchiche.

  • Quoi, déjà ? On n’a personne à part Al-Khelaïfi et Pastore ?

Minuit et quart, personne ou presque ne s’est arrêté pour nous parler. Et plus personne ne le fera : les cameramans remballent leur matériel, les journalistes radio rangent leur micro et nous, nous… on continue de se poser des questions.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/sport/psg/2255619-20180416-poker-neymar-avenir-emery-dix-questions-pose-apres-psg-monaco
Partager