RADIO(S)

Alerte info
Revue de presse : Skylegend fête son 1er anniversaire avec 6000 auditeurs/jour (La Lettre Pro de la Radio) A l'antenne : Prochain Rendez-vous avec le Skymix de Radio ALINE le Samedi 22 Juin dès 19H Technique : Le traitement de son du Skymix est authentifié comme conforme à celui de Sky 89 par son créateur Nouveautés : Cliquer pour notre historique de playlist, votez pour votre vidéo préférée, découvrez la rubrique ciné. News : Nouveau: retrouvez toute l'actualité dans les flashs infos de 6H, 7H et 8H du lundi au vendredi


James Levine en train de diriger l'Orchestre symphonique de Boston, en juillet 2006.
James Levine en train de diriger l'Orchestre symphonique de Boston, en juillet 2006. — Michael Dwyer/AP/SIPA

James Levine avait été mis à pied, il est désormais licencié. Lundi, le Metropolitan Opera de New York (Met) a annoncé qu’il se séparait de son directeur musical honoraire après qu’une enquête a confirmé qu’il s’était rendu coupable d’abus sexuel.

James Levine, chef d’orchestre de 74 ans avait été suspendu le 3 décembre suite à la publication de révélations le concernant dans le New York Times et le New York Post : un homme l’accusait de lui avoir fait subir des attouchements de 1985 – il avait alors 15 ans – à 1993. Trois autres hommes ont par ailleurs publiquement affirmé avoir été agressés sexuellements par le musicien, même si celui-ci n’a pas été poursuivi au pénal.

James Levine avait pris officiellement sa retraite, pour raisons de santé, au terme de la saison 2015-2016, après quarante ans passés à la direction musicale du Met. Il en restait cependant le directeur musical honoraire et il était revenu diriger l'orchestre à plusieurs reprises, comme lors de ce qui restera comme sa dernière prestation, le Requiem de Verdi, joué le 2 décembre.

Les responsables du Met Opera n'ont pas couvert Levine, selon l'enquête

«L'enquête a mis en évidence des preuves crédibles que monsieur Levine s'était livré à du harcèlement et à un comportement abusif sexuellement» avant qu'il n'arrive au Met, puis pendant sa collaboration avec l'opéra de New York, a indiqué le Met, dans un communiqué. Ses agissements auraient notamment visé des «artistes vulnérables en début de carrière, sur lesquels monsieur Levine avait autorité».

Outre la direction musicale honoraire, James Levine a été licencié de son poste de directeur du programme consacré aux jeunes artistes. Dans son communiqué, le Met assure que l'enquête, pour laquelle plus de 70 personnes ont été interrogées, a démontré que les accusations et les rumeurs selon lesquelles des responsables du Metropolitan Opera auraient couvert des informations mettant en cause le chef d'orchestre étaient infondées.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/culture/2236723-20180313-abus-sexuels-james-levine-licencie-metropolitan-opera-new-york
Partager