RADIO(S)

Alerte info
Et VOUS, comment écoutez-vous Skylegend : internet ou hertzien ? : Si vous habitez Bâle, le Haut Rhin, et le canton de Neufchatel en Suisse, vous écoutez Skylegend sur votre autoradio DAB+ ou tuner numérique. Envoyez nous vos photos ou vidéos, nous les publierons ! California Spirit Radio Show : Chris vous réveille dès 5H avec le son tout droit venu de San Francisco et Los Angeles, tout en douceur. Vous allez aimer vous lever du pied gauche ! Fans de Funk : Eric vous donne rendez-vous tous les soirs de 17H à 18H pour vous faire profiter de sa collection "pur funk". Avec le son de Skylegend... Podcasts : La centaine dépassée sur le site : Skymix, Hit Des Clubs, Skyrave, Fan De Funk, Malher L'Expat, grâce à une mise à jour quotidienne, le nombre de podcasts de ces émissions dépasse désormais la centaine. Skyrave, le retour: : Priorité à la Techno et à la Trance. Minuit/ 2 heures du mat', c'est la Skyrave sur Skylegend. Chaque samedi, pour ceux qui ne dorment jamais. Maurice La Nuit ce Vendredi 21H : Libre Antenne - Pour parler à Maurice connectes toi sur Skype à: Maurice.Usa et fais lui une demande d'ajout pendant l'émission ou contactes le sur maurice@mauriceradiolibre.com Bientôt à l'antenne : L'animateur vedette de NRJ Marc Scalia animera dès Septembre une émission sur les médias, dans le créneau 17H/19H, chaque lundi. DAB+ : Mise en service depuis ce mercredi 24 Avril 2019 de deux nouveaux émetteurs pour couvrir tout le canton suisse de Neuchatel/Yverdon.
France www.my-meteo.com


La joie de Celik et Xeka lors de Lille - PSG en Ligue 1 le 14 avril
La joie de Celik et Xeka lors de Lille - PSG en Ligue 1 le 14 avril | FLORENT MOREAU / /VOIX DU NORD / MAXPPP

Ligue 1 : Lille gifle le PSG (5-1) et retarde encore le titre parisien

Publié le , modifié le

Le PSG devra encore attendre pour être sacré. Le club parisien a été humilié par Lille (5-1) dimanche au Stade Pierre-Mauroy par son dauphin. La soirée a été particulièrement difficile pour Thomas Tuchel, qui a aussi perdu Thiago Silva et Thomas Meunier sur blessure, et a subi le plus lourd revers de l'ère qatarie du club de la capitale. Paris devra désormais attendre mercredi à Nantes pour espérer être officiellement champion.

Plus difficile est la chute. Paris a de nouveau buté au moment de conclure et officialiser son titre de champion en recevant une vraie claque à Lille (5-1) dimanche. Le PSG a pris une leçon comme rarement il n’en a encaissée cette décennie dans l’Hexagone, submergé par des Dogues mordants et un match aux nombreux aléas. Le leader pourra sabrer le champagne à Nantes mercredi pour un match en retard de la 28e journée. Il pourrait être toutefois privé de Thiago Silva et Thomas Meunier, venus garnir une infirmerie déjà pleine jusqu’à la glotte. Le LOSC consolide sa deuxième place et se rapproche un peu plus d’une qualification directe en Ligue des champions.

Soirée cauchemar et gros coup de gueule

Ce qui aurait pu être une belle fête s’est transformé en véritable cauchemar pour les hommes de Thomas Tuchel. Si le score est déjà des plus lourds, Paris n’avait plus encaissé cinq buts en championnat depuis décembre 2000, rien n’aura été dans le sens des Parisiens dès l’entame de match. Car le PSG avait pourtant pris le match par le bon bout. Kylian Mbappé pensait avoir ouvert le score dès la deuxième minute en prolongeant une frappe de Meunier, avant de voir le drapeau se lever et sa 27e réalisation être refusée. Qu’à cela ne tienne, l’international français s’est rattrapé à la 11e minute d’une merveille de passe décisive pour Juan Bernat. Le PSG égalisait là à 1-1, pour répondre au coup du sort du but contre son camp de Meunier (7’). Le début d’une longue soirée pour les visiteurs.

La première période est vite devenue une longue litanie de coups durs pour Paris privé rapidement de Thiago Silva et de Meunier, décidément bien infortuné ce dimanche, touchés respectivement au genou et aux ischio-jambiers. Obligé de bricoler, le champion de France en titre s’est fait surprendre et a terminé à 10, suite au carton rouge pour Bernat à la 36e minute, coupable d’avoir empêché Nicolas Pépé de filer au face-à-face avec Alphonse Aréola. Avant cela, Mbappé s’était vu refusé un deuxième but pour un hors-jeu. Entre frustration, pépins physiques et grosse colère, le PSG s’est tendu et est petit à petit sorti de son match. "Ce n’est pas possible, pestait Tuchel au micro de Canal+ après la rencontre. Tout le monde pense que c’est normal parce qu’on gagne mais c’est pas normal. C’est trop. Pour gagner contre une équipe exceptionnelle de Lille, on doit être en forme. On joue sans Ney, on joue sans Edi, on joue sans Angel, Kehrer est malade… il manque tout le monde !"

A Lille, il ne manquait personne, et surtout pas des talents offensifs si enthousiasmants depuis le début de la saison. Au retour des vestiaires, Jonathan Ikoné, formé dans la capitale, a profité d’une belle perdue de Moussa Diaby pour lancer Nicolas Pépé et mettre Lille aux commandes. Dès lors, contre un adversaire sonné, les Nordistes ont déroulé leur force de frappe avec des buts de Jonathan Bamba puis Gabriel et Jose Fonte sur coups de pied arrêtés. Cinq buts marqués contre le futur champion et un grand spectacle devant la plus grande affluence de l’histoire du club, Lille a tout gagné. Et voit la C1 se rapprocher vitesse grand V avec un matelas de 8 points d’avance sur Lyon à gérer lors des six dernières journées.

"Le titre à Nantes ? Je ne pense pas" 

Paris peut aussi voir venir. Mais cette soirée pénible à souhait le confirme, il est temps que la saison se termine. Mercredi, à Nantes, le titre pourrait ainsi avoir un goût amer, alors que les propos de Thomas Tuchel devraient sans doute faire l’effet d’une petite onde de choc au Camp des Loges. "Je ne pense pas que le titre peut arriver à Nantes, assure même un Tuchel presque résigné. Nous ne serons peut-être que 13 ou 14 joueurs à Nantes. Cela montre tout ce que l’équipe a déjà réussi à faire cette saison. On manque de joueurs ! On manque d’Adrien Rabiot, Lassana Diarra, et tout le monde trouve ça normal parce que l’on gagne. Ce n’est pas possible de faire ça chaque semaine.Il ne manque pourtant qu'un petit point à prendre en sept matches pour trouver un peu de sérénité dans une deuxième partie de saison qui peut virer petit à petit à la déconfiture.

Source de l'article : https://sport.francetvinfo.fr/football/ligue-1/ligue-1-lille-fait-tomber-le-psg-5-1-et-retarde-encore-le-titre-parisien#xtor=RSS-3-[sports]
Partager