RADIO(S)

Alerte info
Mobile, comme vous : La nouvelle application mobile de Skylegend relookée va vous rendre addict. Disponible sur iOS et Android. Malher L'Expat : Il vous réveille tous les jours de 6H à 9H à partir du 10 Septembre sur Skylegend webradio... Best of en soirée à partir de 21H pour les lèves-tard... fous rires garantis ! Les fous rires en Podcast : Découvrez ou ré-écoutez Malher L'Expat dans la rubrique de l'émission sur skylegend.fr Total Dance : La playlist de Total Dance comprend désormais plus de 89 heures de titres dance, house, disco, trance et hardcore 80/90. Bougez-vous ! C'est tous les soirs de 19H à 21H. SKYLEGEND sur la Radio Numérique Terrestre : Si vous habitez la région de Bâle (Suisse, France et Allemagne voisines), l'émetteur DAB+ est désormais opérationnel. Il a une portée d'environ 250 km. Skylegend qualité HD par voie hertzienne, c'est maintenant ! California Spirit Radio Show : Chris vous réveille dès 5H avec le son tout droit venu de San Francisco et Los Angeles, tout en douceur. Vous allez aimer vous lever du pied gauche ! Fans de Funk : Eric vous donne rendez-vous tous les soirs de 17H à 18H pour vous faire profiter de sa collection "pur funk". Avec le son de Skylegend... Nouveau: : Le Hit des Clubs Skylegend s'invite dans les programmes de la super webradio dès le vendredi 22 Février à 17H, avec Alex et ses classements de 1985 à 1995


L'affaire a été rendue publique dans la foulée des révélations sur "La Ligue du LOL" : au sein de la rédaction du HuffPost, un site d'information en ligne, trois journalistes ont été licenciés en 2018 pour avoir tenu "des propos inadmissibles" dans une boucle de discussion de la messagerie interne de leur média. Le groupe Le Monde, à qui le HuffPost appartient, a révélé la cause de ces licenciements dans un message interne à ses salariés, lundi 11 février, que franceinfo a pu consulter.

"L'automne dernier, nous avons appris l'existence d'une boucle, au sein de la messagerie professionnelle Slack, sur laquelle des collaborateurs du Huffington Post France tenaient dans un cadre professionnel des propos inadmissibles, contraires à la loi et aux valeurs que nous défendons", écrit Louis Dreyfus, président du directoire du groupe, dans ce message.

Des remarques sexistes, racistes et homophobes

Deux membres de la rédaction avaient alors été mis à pied. Au terme d'une enquête, trois ont finalement été licenciés, et d'autres personnes ont reçu des "avertissements". Sans plus de détails, le message explique qu'ils sont les auteurs de propos "contraires à l'ensemble des valeurs" du groupe Le Monde, et "dont la qualification pourrait confirmer qu'ils sont contraires à la loi".

Selon Libération, qui publie des extraits de captures d'écran de cette conversation, celle-ci réunissait une quinzaine de journalistes, tous des hommes, et contenait des insultes, des remarques sexistes, racistes et homophobes, visant notamment des femmes de la rédaction.

Un des trois journalistes licenciés explique à Libération avoir demandé à son avocate de saisir les prud'hommes, jugeant que la sanction "ne repose sur aucun fondement".

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/trois-journalistes-du-huffpost-ont-ete-licencies-pour-des-propos-inadmissibles-tenus-sur-un-forum-de-discussion-interne_3185801.html#xtor=RSS-3-[economie/medias]
Partager