RADIO(S)

Alerte info
SKYLEGEND sur la Radio Numérique Terrestre : Si vous habitez la région de Bâle (Suisse, France et Allemagne voisines), l'émetteur DAB+ est désormais opérationnel. Il a une portée d'environ 250 km. Skylegend qualité HD par voie hertzienne, c'est maintenant ! California Spirit Radio Show : Chris vous réveille dès 5H avec le son tout droit venu de San Francisco et Los Angeles, tout en douceur. Vous allez aimer vous lever du pied gauche ! Fans de Funk : Eric vous donne rendez-vous tous les soirs de 17H à 18H pour vous faire profiter de sa collection "pur funk". Avec le son de Skylegend... Nouveau: : Le Hit des Clubs Skylegend s'invite dans les programmes de la super webradio dès le vendredi 22 Février à 17H, avec Alex et ses classements de 1985 à 1995 Podcasts Mode d'Emploi : Les podcasts sont en lien direct sur notre page Twitter. Depuis ce début Mars et pour répondre à vos questions, ils sont disponibles et au téléchargement et à l'écoute. Skyrave, le retour: : Et vous, qu'est ce que vous faites ce samedi soir ?
France www.my-meteo.com


Il n'y a pas de faute imputable à qui que ce soit, selon le procureur d'Aurillac, Olivier Clémençon. La mort brutale du jeune joueur d'Aurillac (Pro D2) Louis Fajfrowski, survenue en août alors qu'il avait quitté un match de rugby après un plaquage, est "accidentelle", a conclu le parquet d'Aurillac après des analyses complémentaires à l'autopsie.

"Ce sont plusieurs facteurs qui ont conduit au décès", a expliqué jeudi 7 novembre le procureur, confirmant une information du quotidien La Montagne. Selon lui, le joueur de 21 ans a subi "un traumatisme thoracique précordial, responsable d'une commotion cardiaque létale sur un cœur pathologique". Le parquet a donc conclu "à une mort accidentelle à la suite et non pas à cause d'un plaquage" subi par le joueur à mi-hauteur, a précisé le procureur. 

Une immense émotion dans le milieu du rugby

Ce décès avait suscité une immense émotion dans le milieu du rugby en repointant du doigt les commotions, notamment cérébrales, provoquées par certains chocs. Le joueur avait été victime d'un plaquage lors d'un match amical contre Rodez. Sonné, il avait pu se relever avec l'aide des soigneurs avant de se rendre aux vestiaires par ses propres moyens, accompagné d'un médecin, selon La Montagne. Arrivé dans les vestiaires, il avait perdu connaissance à plusieurs reprises et n'avait pas pu être réanimé à l'arrivée des secours.

La première autopsie n'avait pas permis de déterminer les causes de la mort, raison pour laquelle le parquet avait réclamé des analyses complémentaires, dont les résultats ont mis plusieurs mois à arriver.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sante/sport-et-sante/rugby-la-mort-du-jeune-joueur-d-aurillac-en-aout-est-accidentelle_3024379.html#xtor=RSS-3-[sports]
Partager